Le combat continue entre FIFA et Pro Evolution Soccer

Comme chaque année, le petit monde des jeux vidéos s’ébroue devant le duel dantesque qui oppose les deux simulations du jeu le plus populaire du monde, du seul sport véritablement planétaire, le football. Chaque année, donc, l’américo-canadien Electronic Arts Sports et le nippon Konami s’affrontent

Si, du temps des consoles de l’avant-dernière génération (et de son équivalent PC) PES (ex ISS Pro) a tenu le haut du pavé, il n’en est manifestement plus de même de nos jours. Le passage au console next-gen a été beaucoup mieux négocié par EA Sports que par Konami, et il a fallu trois ans pour que l’équipe du pourtant mythique Seabass parvienne à se hisser à peu près au niveau de son concurrent direct.

Aujourd’hui, alors que sort la démo de la version 2011 de ces deux jeux, il est difficile dans la communauté des joueurs de garder son sang froid lorsqu’on aborde le point qui fait mal, la comparaison entre les deux opus.

La majorité des fans est indiscutablement du côté de FIFA, à tel point qu’on se demanderait presque si les pro-PES ne le sont pas par fidélité à un label qui n’est plus que l’ombre de lui-même. Il est vrai que FIFA est le plus réaliste, le plus riche, le plus complet, des deux jeux.

Mais cela ne fait pas tout. Il y a une chose qui manque et qui manquera encore à FIFA, et j’ai beau posséder plusieurs opus de la série, j’ai beau m’essayer à la démo de FIFA 11, rien n’y fait, il manque le plaisir de jeu, celui que j’éprouve en jouant à PES 2010 et à la démo de PES 2011. On loue le graphisme de FIFA ? les joueurs sont si mal modélisés qu’on les reconnaît à peine. Leur T-shirt ressemble à un sac poubelle collé sur la peau. L’herbe est aussi verte que le plastique de sex toys chinois.

Au moins, si PES ne pète pas plus haut que son cul, s’il ne cherche pas à vendre, outre l’édition annuelle, des éditions spéciales (notamment pour la coupe du monde), il se concentre sur l’essentiel, qui est bien le jeu sur le terrain. Je me fous pour ma part de ne pas avoir toutes les équipes de tous les championnats, je pourrais tout aussi bien avoir des joueurs fictifs que cela me plairait, si le gameplay est à la hauteur. Ce qui est le cas de PES et de son ambiance unique.

Publicités

3 réflexions sur “Le combat continue entre FIFA et Pro Evolution Soccer

  1. Higgins

    Bonjour Copeau,

    Dommage que tu ne blogues pas plus souvent. Ce petit post pour te signaler, si tu ne le connaissais pas, ce blog qui devrait te ravir: http://www.tupeuxcourir.com/ et la sortie d’un livre, « Grandoria », qui, aux vues des résumés disponibles, semble plein de promesses: http://www.tupeuxcourir.com/anti-utopies-dystopies/dominique-raymond-poirier-grandoria/ et http://www.grandoria.com/.
    Je ne l’ai pas encore lu mais la commande est imminente. Il est a noté que le livre, écrit par un français en français, n’est disponible qu’à partir des US via Amazon US.

    Bon week-end,

    Higgins

    1. copeau

      Merci Higgins de cette info. Je connais le blog Tu peux courir !, mais pas cet ouvrage, que je vais tâcher de lire à l’occasion.

  2. copeau

    Pour en revenir au sujet, on ne peut pas nier la faiblesse technique de PES au regard de la qualité de FIFA. Mais le fun que l’on prend à celui-là est sans égal avec le fun de celui-ci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s